Floride (du 9 au 25 août 2011)

Voici les principales étapes de notre circuit en Floride :

 

Orlando – St-Augustine – Destin - Apalachicola – Clearwater – Naples – Duck-Key – Key West - Miami

 

 

Mardi 9 août : Genève – Frankfurt - Orlando (en théorie)

C’est de bonne heure le matin que nous arrivons à l’aéroport. Tout s’est très bien déroulé (malgré les 20 petites minutes de retard du vol n° LH 1215 de la compagnie Lufthansa) jusqu’à l’atterrissage… Mon mari me dit : « On tourne en rond ». « Mais non » je lui réponds. Mais effectivement on survole l’aéroport de Francfort. La veille le télétext parlait d’une grève… Au bout d’une vingtaine de minutes une annonce au micro nous informe que nous allions atterrir à Stuttgart pour nous réapprovisionner en kérosène car, à force de tourner en rond, on en manquait. Nous sommes donc parqués tels du bétail dans un hall de l’aéroport sans aucune information. Après plus d’une heure d’attente, nous embarquons.

Malheureusement, nous avons manqué notre correspondance. Arrivés dans l’aéroport- qui est quand même leur hub - aucune aide,

aucune information ! Nous courons jusqu’au guichet d’information et, après plus d’une heure d’attente (pour nous, car heureusement, on est dans les premiers arrivés au guichet), chacun notre tour nous expliquons nos petits malheurs. Pour notre destination, nous sommes quand même six couples et/ou famille. Et dire qu’il y a un autre avion qui part également pour la Floride mais au guichet, ils ne veulent rien en savoir…

 

En fin d’après-midi nous sommes conduits dans un hôtel en banlieue de Francfort. Inutile de dire qu’il y a une certaine tension...

Et voilà un jour de perdu…

 

 

Mercredi 10 août : Frankfurt – Orlando

Notre nouveau vol est à 13 h 35. Cette fois, rien à redire. Il est à l’heure et nous atterrissons en soirée à Orlando. Nous arrivons très tard à l’hôtel

(Le Crown Plaza où nous passons trois nuits) car pour économiser un peu je préfère prendre le bus (2$ par personne) au lieu d’un taxi ou shuttle (environ 60$ par personne). Sauf que ça nous prend un temps abominable (environ 1 h 30 !), on est claqués (avec le voyage), dans le bus le chauffeur a mis la clim à topo et on gèle (les locaux aussi !!). Du coup on arrive super tard à l’hôtel et les restos sont fermés !

 

Top l’idée… donc conseil = prenez un taxi ou un shuttle et en 20 minutes vous y êtes !

Jeudi 11 août : Orlando : Island of Adventure + Universal Studio

Nous avons réservé nos billets d’entrée avec le « Express Pass » pour l’Island of Adventure et l’Universal Studio. Nous faisons également la fameuse partie réservée à Harry Potter (ouverte dernièrement). Toutes les attractions sont vraiment chouettes. Il y a beaucoup de monde mais heureusement avec ces billets on peut couper les queues + profiter d’horaires très longs (ouvert de 8 h à 22 h) ; ainsi on peut faire les deux parcs le même jour. (On avait prévu un jour par parc mais avec notre problème d’avion..).

Nous constatons que l’après-midi les parcs se vident… Arrivés à l’hôtel nous sommes tellement épuisés que nous nous endormons à peine la tête posée sur l’oreiller.

Vendredi 12 août : Discovery Cove

Nous arrivons pour le petit-déjeuner dans ce fabuleux parc dédié aux dauphins. L’organisation est de mise. Une carte d’entrée avec notre photo nous est remise ainsi qu’un sac contenant le parfait kit du touriste allant à la plage, à savoir : masque ; tuba ; crème solaire et produits de douche qui ne nuisent pas à la faune sous-marine. Le parc se compose de plusieurs bassins. Dans l’un d’entre eux, on peut nager au milieu de poissons dont des raies, juste à côté d’un enclos des requins. Il y a également un chemin traversant une forêt avec des oiseaux en liberté. Mais l’attraction phare est la rencontre avec les dauphins. Dans l’eau, nous recevons des explications d’une dresseuse sur le mode de vie. Nous pouvons nager avec l’un d’entre eux, le toucher et même lui faire un petit bisou ! C’était sensas ! On a adoré ! Nous ne sommes pas à Orlando mais sur une île paradisiaque !

La journée passe à une vitesse folle. Avant de rentrer on va dévaliser les mag au Orlando Premium Outlet (sur International Dr.).

Samedi 13 août : Orlando – St-Augustine

Ce matin, après avoir pris possession d’une Mazda chez Alamo et avant de prendre la route, une halte s’impose au Florida Mall ! Pour info, c’est là que s’est ouvert le 1er M&Ms store !!

Puis direction Daytona Beach.

 

Nous conduisons sur la plage et visitons (par nous-mêmes) le fameux circuit. N’étant absolument pas une fan de voiture, je trouve que cet endroit vaut le détour. C’est très impressionnant. Le soir nous dormons à St-Augustine qui est (soi-disant) la plus vieille ville des USA. Tout, dans cette ville, est le plus vieux (la plus vieille école, le plus vieux resto, le plus vieux magasin, etc…). En parfaits touristes que nous sommes, nous prenons le petit train et effectuons le typique tour que je surnomme le piège à « con »...

 

Après un excellent repas au Hilton du coin (ben quoi, on ne va pas se laisser aller tout de même…) nous regagnons notre hôtel, le Ramada Inn Historic.

Dimanche 14 août : St-Augustine - Destin

Le lendemain nous avons une très longue journée d’autoroute qui nous amène à Destin (environ 8 h de route). En août, c’est le début de la saison des pluies. Nous conduisons au milieu d’un orage, à moins de 20 miles / heure sur l’autoroute avec des éclairs qui illuminent la route.

 

Pour voir des dunes de sable, nous nous rendons au Grayton Beach State Park et assistons à un magnifique coucher de soleil. Ce qui est plaisant, c’est qu’il y a nettement moins de touristes et que les habitants sont bien plus chaleureux et accueillants.

 

Nuit au Hampton Inn & Suites

Lundi 15 août : Destin - Apalachicola

Nous longeons la côte jusqu’à Apalachicola, capitale des huîtres et visitons St-Georges Island.

 

Il s’agit d’un lido d’environ 45 km comportant des plages de sables fins, des forêts et des marais salants. Il y a également beaucoup de maisons de vacances sur pilotis. Un très bel endroit.

 

Le soir, nous mangeons sur une terrasse donnant au bord de l’eau. La Floride étant une région prospère pour les moustiques, quasiment toutes les terrasses (aussi bien des restaurants que chez les particuliers) sont recouvertes d’une moustiquaire. On a l’impression d’être dans une véranda.

 

Nuit au Best Western Apalach

Mardi 16 août : Apalachicola – Clearwater Beach

Le deuxième très long trajet nous amène à Clearwater, station balnéaire où le sable est le plus fin et le plus blanc que nous avons vu en Floride. Entre deux, nous nous arrêtons au Homosassa Springs Wild Life Park pour apercevoir des lamantins. Je vous déconseille de vous rendre à Crystal River et de prendre l’excursion en bateau. Nous voyons à quoi ressemble ce lac : il y a des dizaines de petits bateaux remplis de touristes et aucun lamantin ! Le parc où nous sommes est une sorte de refuge pour animaux de toutes sortes. Nous voyons des dizaines de lamantins dans un cadre calme et magnifique.

 

Nous dormons deux nuits au Sandpearl Resort qui se situe au bord de l’eau. Nous ne pouvons pas résister à faire une petite trempette.

 

Après un petit apéro bien mérité (rosé de Syrah-Diolinoir de la cave la Tulipe à Fully), nous allons déguster les spécialités locales de poissons.

Un vrai délice.

Mercredi 17 août : Clearwater Beach

Clearwater se situant près de Tampa (environ 45 minutes de voiture), nous allons au parc aquatique Adventure Island où nous passons une journée à haute sensation !

 

2ème nuit au Sandpearl Resort et 2ème souper dans ce délicieux restaurant.

Jeudi 18 août : Clearwater Beach - Naples

Le lendemain, nous mettons le cap sur Naples en passant sur le fameux sunshine skyway bridge. Nous faisons une brève halte à Siesta Key puis une plus longue à Sanibel Island. Aaaah Sanibel, je vous conseille vivement de vous y arrêter si vous êtes fan de coquillages… C’est impressionnant la quantité qu’il y en a !

 

Dans l’après-midi, nous rejoignons l’hôtel Playa Beach où nous passons également deux nuits.

Vendredi 19 août : Naples

Le matin direction les Everglades et son écosystème unique et fragile. Cette vaste zone humide s'étend sur environ 320 km et sur une largeur d'environ 110 km. Nous visitons aussi le parc national Big Cypress munis de notre crème solaire et surtout - le plus important de tout - l’anti-moustiques ! Pour vous dire à quel point il y en a, je me suis lavé les mains car après avoir étalé le mélange crème solaire – anti moustiques sur ma peau, je suis assez collatz… Arrivée sur un petit chemin avec 2-3 buissons, je sens que je me fais piquer à l’intérieur des mains en moins de

15 secondes ! (montre en main, véridique)

 

Par manque de temps, nous prenons une excursion (sur place) au Shark Valley accompagnés d’un ranger. Un bus sillonne l’immense étendue. Nous voyons ainsi de nombreux alligators (bébés et adultes) à moins de 5 mètres ! Une très belle expérience. A Everglades City, après le déjeuner (je vous déconseille fortement des croquettes d’alligators et les cuisses de grenouilles taille king size !), nous faisons de l’air boat à travers la mangrove. Le prix est correct et les bateaux petits. Nous sommes quatre personnes + le chauffeur. Lors de notre excursion d’environ une heure, nous pouvons observer de très gros alligators (qui viennent tout contre le bateau !!) ainsi qu’un raton-laveur trop mignon.

 

Sur le chemin du retour (pour rejoindre Naples) nous tombons nez à nez avec des biches des keys.

 

Arrivés à notre hôtel, direction le balcon de notre chambre, pour assister encore une fois à un magnifique coucher de soleil devant un apéro.

(Je vous rappelle que nous sommes en vacances !!)

Samedi 20 août : Naples – Duck West

Le lendemain, nous refaisons le même circuit car, selon notre guide (lonely planet), il y a un endroit d’où on peut voir énormément d’alligators. Le temps de sortir de la voiture et d’aller voir si vraiment il y en a à cette heure-là, en 30 secondes top chrono, mon mari se fait littéralement « dévorer » les jambes et dans la voiture, il y a 5 moustiques qui ont réussi à entrer et à le piquer !

Comme quoi, même pour un court instant, il faut mettre de l’anti-moustiques !

 

Les Keys de Floride sont divisés en 5 zones : Key largo, Islamorada, Marathon, Lower keys et Key West.

 

A Islamorada, nous sommes obligés de nous arrêter pour déguster la fameuse Key Lime Pie (tarte sablée à la lime) de chez Bob’s Bunz. Un vrai régal.

 

Notre agence de voyage nous a encore déniché un hôtel incroyable (le Hawk’s Cay) avec plusieurs piscines, un lagon et surtout un centre de recherche sur les dauphins. Nous pouvons les admirer en long et en large. Là, nous faisons trempette en toute sécurité (beaucoup de méduses en cette période de l’année) dans un lagon aménagé et profitons des chaises longues le reste de l’après-midi.

Dimanche 21 août : Duck West – Key West

Duck Key se trouve environ à la moitié du trajet pour atteindre Key West. Si vous y passez, arrêtez-vous au pub « No Name pub » qui se trouve sur la No Name Key, trop trop fun ! Allez visiter leur site et voyez par vous même…

 

Nous faisons également une petite halte au Blue Hole, littéralement « Trou Bleu » qui est un petit plan d'eau artificiel (ancienne carrière de calcaire abandonnée) au centre de Big Pine Key, au sein des Lower Keys. Infiltré par l'eau de mer, il est aujourd'hui le principal plan d'eau de son île et le seul de tout l'archipel des Keys à disposer d'une réserve en eau douce conséquente. Alimentée par les pluies, cette dernière forme une couche à sa surface devenue essentielle à l'écologie de la région. Le Blue Hole concentre une faune variée, parmi laquelle des poissons, des tortues et des oiseaux que bien entendu nous ne voyons pas…

 

Il existe une espèce de cerf appelé également « Cerf à queue blanche des Keys » qui est endémique aux Keys et que, en revanche, nous pouvons bien observer.

 

Key West est le point le plus au sud du continent Nord-Américain. Cuba ne se situe qu’à 90 miles ! La ville étant petite, elle est vite visitée. Nous nous rendons vers le port pour admirer le coucher de soleil. Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée et trouver une place de parc se révèle difficile. Sur les quais, de nombreux artistes profitent de l'occasion pour proposer des animations : tours de magie, acrobaties, chants, dessins etc. L'ambiance y est décontractée et bon enfant.

 

Arrivés à notre hôtel (le Inn), il fait encore tellement chaud qu’on décidé d’aller faire un petit plongeon et rêvasser sur un matelas gonflable dans la piscine de l’hôtel en regardant les étoiles (les piscines sont ouvertes 24h/24)

Lundi 22 août au mercredi 24 août : Key West - Miami Beach (South Beach) 

Nous partons de Key West pour rejoindre Miami Beach où nous passons nos deux dernières nuits au Courtyard Miami Beach Oceanfront.

A peine arrivés que nous voilà déjà sur la plage où nous empruntons une passerelle en bois qui longe le bord de mer ! Au fur et à mesure que nous avançons, de plus en plus de buildings apparaissent. Non seulement le sable est moche (genre gros sable gris) mais en plus on ne pouvait pas se balader pieds nus au bord de la mer sans marcher sur une méduse. En faisant du jet-ski, nous voyons des bancs de méduses (tout près des plages), il y en a tellement que l’eau a des reflets violets ! Elles sont vraiment grosses. Je n’en ai jamais vu autant !

 

Nous bifurquons sur Ocean drive pour admirer le fameux quartier art-déco où les hôtels sont très colorés et l’architecture très particulière. On y croise également de belles voitures. C'est un peu "the place to be", surtout le soir pour prendre un verre ou dîner.

 

Venir à Miami et ne pas découvrir les villas de Star Island ? Impensable ! Nous sommes bien obligés d’acheter un tour en bateau d’une heure et demi et de nous en mettre plein les yeux. Depuis la baie, nous avons une vue imprenable sur Miami Beach ainsi que sur le quartier des affaires avec ses buildings vertigineux. De retour sur la terre ferme, un passage au Hard Rock Café s’impose ! Puis, direction Key Biscayne pour une petite balade et une dégustation d’excellents sushis.

 

Nous continuons notre circuit culturel par la visite du Mémorial de l’Holocauste qui me laissera un souvenir assez pesant. Il faut dire que le site a très bien été conçu. Il réussit à nous plonger en peu de temps au cœur de cette horrible guerre par, entre autres, des témoignages troublants.

 

Nous terminons nos vacances en Floride par du shopping au Dolphin Mall qui se situe juste à côté de l’aéroport et là encore, nous faisons de très bonnes affaires !

 

En fin d’après-midi, nous allons restituer notre véhicule et commençons les formalités pour notre voln° LX 065 de 19 h 45 direction Zürich puis vol interne sur Genève.

Voilà, ainsi s’achève notre séjour ! Durant deux semaines, nous avons découvert de magnifiques endroits tantôt sauvages, tantôt très animés.

En partant pour la Floride en plein été, nous étions conscients de la chaleur, mais couplée avec l’humidité, c’est intenable. Pensez-y !

Faites attention à la chaleur, aux moustiques et également aux méduses. Il y en a partout en cette période.

Contactez-nous