• Laetitia

Australie (dernière partie - 3) Perth - Exmouth via la Coral Coast - Perth



20 mars : Avant le petit déjeuner, nous allons nous balader à la rencontre les kangourous. Il y en a certes, mais beaucoup moins que la veille. C'est la dernière fois que nous verrons des koalas. J'aimerai pouvoir arrêter le temps. Ils sont tellement mignons.

Mais d'autres aventures nous attendent alors nous prenons des forces avec un petit-déjeuner très complet à l'hôtel et hop, dans la voiture direction Lancelin et ses dunes de sable blanc pour un tour en buggy sur les plus hautes dunes du WA (Western Australia). On peut même y faire de la luge ou du surf.

Nous reprenons la voiture jusqu'à Cervantes pour aller admirer le désert des Pinacles dans le parc national de Nambung. Nous découvrons une armée de piliers calcaires sur un fond de sable blond orangé. Une route a été aménagée afin de parcourir une partie du site. Je ne pensais pas que le parc était autant grand. Pour de belles photos, j'aurais souhaité y être pour le coucher du soleil mais malheureusement le parc ferme à 16 h 30 (le coucher de soleil est à 18 h 15 environ).

Nous avons bien dû faire 30 arrêts tellement le site est beau. S'il avait fait moins chaud (36 degrés) et que les mouches n'étaient pas au rendez-vous, nous aurions fait la petite marche à travers le parc.


Les mouches, parlons-en. Fléau No 1 en Australie ! plus petites que chez nous mais tellement envahissantes. Elles sont insupportables. Du lever au coucher du soleil, impossible de s'en défaire. Elles adorent se poser sur votre visage, essayer d'entrer dans votre nez, vos oreilles ou même vos yeux. Il y en a pas 2-3 mais des dizaines, si ce n'est des centaines ! Le temps de rentrer dans la voiture que déjà l'habitacle en est rempli. Vraiment, elles sont insupportables. Oubliez les repas en plein air, la découverte de magnifiques paysages ou la quiétude d'un coucher de soleil. Seule solution pour avoir un peu de répit constitue à porter un filet sur la tête. Très élégant bien entendu. Quasiment tout le monde en porte un, on a l'air moins ridicule.


Nous arrivons dans l'après-midi au RAC de Cervantes dans un superbe bungalow (ça nous change de la veille) et filons à la piscine. Le soir, nous profitons d'un magnifique coucher de soleil.

Nous passons des vacances incroyables mais la conversation tourne toujours autour du Coronavirus. De nouvelles informations nous arrivent constamment et avec elles, de nouvelles restrictions. Il faut bien expliquer, qu'ici on est loin de tout, coupé de tout. On n'a quasiment pas d'interaction avec le monde extérieur, si ce n'est la caissière chaque 2-3 jours.


21 mars : L'endroit est tellement agréable mais pas le temps de traîner car comme d'habitude en Australie, une longue route nous attend. En moyenne environ 3 heures tous les jours. Aujourd'hui ça sera 4 heures pour atteindre Kalbarri. Nous faisons l'impasse sur le parc national de Lesueur. Ce dernier est un incontournable pour sa flore à la fin de l'hiver et au printemps (d'août à octobre pour nous). Mais en cette saison, pas la peine de s'y intéresser.

Pour le dîner, nous nous arrêtons au bord de la mer sur une place de jeux à Geraldton. Les filles pourront bien jouer et David pourra enfin aller chez le coiffeur...


A Gregory, nous faisons une rapide halte au lac rose de Hutt Lagon (j'ai dû chercher l'angle de vue pour y voir du rose...)

Puis, dans l'après-midi, nous arrivons à Kalbarri au Kanga Cottage. Voyant que nous arrivons dans la zone industrielle, nous avons fait une drôle de tête. Mais à peine arrivé, nous voyons une sacrée quantité de kangourous !

Nous avons loué cette petite maison pour deux nuits. Loin de tout, au calme. Très bien. Ce qui est pratique ici, c'est qu'avec 38 degrés, la lessive sèche en un instant.

C'est toujours la fête quand je vois une vraie machine à laver = à eau chaude, ça m'épargne pas mal de temps et surtout ça lave bien ! Les petits bonheur de la vie ;-))

Nous nous rendons à la plage pour le coucher de soleil et allons au restaurant. A ce moment là, nous ne savons pas encore que ça sera le dernier pour un bon bout de temps...

Aujourd'hui nous avons pris la décision de rentrer en Suisse vu la situation chaotique. Les autorités ont décidés de fermer les frontières entre chaque état et la rumeur de fermeture des frontières du pays pour 3 à 6 mois enfle.


22 mars : Etant donné la température (pourtant nous sommes en automne) nous partons le matin visiter le parc national du Kalbarri. Après une petite demi-heure de route, nous arrivons au point de vue le plus connu, Nature's Window. Une petite marche de 1 km aller-retour, qui permet d'admirer l'un des sites les plus photographiés, peut aussi vite tourner au cauchemar à cause de la chaleur qui règne dans la région (on frôle les 40 degrés et il n'est pas encore 10 heures) et les mouches par milliers... La couleur de la roche est vraiment incroyable et le parc de toute beauté. Courant 2020, ils termineront la construction d'un Skywalk, passerelle en forme de U. Allez voir la vidéo en cliquant sur le lien du parc national ci-dessus.

Le deuxième et dernier arrêt (au vu des conditions) sera le Z-Bend Lookout. 1.2 km aller-retour que je découvre seule. Il y a une jolie vue sur la Murchison River où l'on peut aisément se baigner. Il s'agit de la deuxième rivière la plus longue de l'Etat avec ses 820 km de long. Le bassin de la rivière couvre 82 000 km2 dans le Mid West de l'Australie occidentale (plus large que la Tasmanie !)



Nous avons dû biffer de notre programme les points du vue sur les falaises le long du littoral à cause de la chaleur. Nous rentrons nous rafraîchir au logement, puis vers la fin de l'après-midi direction la plage au Blue Holes Beach. A vrai dire, je m'attendais à une mer plus calme et une eau plus claire. Une fois encore, je me suis laissée avoir par les belles photos du Visitor Center ! Bon pas grave, on sera dans quelques jours dans la Ningaloo Coast. Nous allons également nous tremper dans la rivière à côté d'une grande air de jeux.

Voilà, nous venons d'acheter les billets de retour avec Quatar. Pratiquement la dernière compagnie à assurer tous ses vols! Ne sachant pas exactement à quelle date elle stoppera son activité (on entend beaucoup la date limite du 31 mars), nous ne pourrons pas aller jusqu'à Exmouth. Un crève coeur.


23 mars : Activité pas commune pour nous, tous les jours à 8 h 45 a lieu le nourrissage des pélicans. Les filles sont ravies de pouvoir leur donner un poisson.


Puis, en voiture pour Monkey Mia et ses 401 km à parcourir le bush. Nous n'en traversons qu'une infime partie bien entendu.

En 2019, l'Australie-Occidentale comptait une population estimée à 2 621 680 habitants, soit environ 10 % de la population australienne. La densité de population est très faible (0,99 hab./km2). La majorité de la population habite la capitale Perth avec ses 2 059 484 habitants (merci Wikipédia pour les précisions).

Notre premier arrêt dans la réserve marine de Shark Bay (inscrite au patrimoine mondiale de l'UNESCO) est à Hamelin Pool pour y voir des Stromatolithes. L’un des deux seuls endroits sur Terre où existent des stromatolites marin !

Des Stromatolithes ? quèsaco ? il s'agit de formation descendantes de bactéries vieilles de plusieurs milliards d'années qui ont évolués sous forme de biosédiments très complexes. Ici à Shark Bay elles continuent à grandir de 0.4 mm/an. Pas facile de tout comprendre pour un adulte alors essayez d'expliquer ça à deux petites filles !

Pour le pique-nique de midi, nous pensions naïvement nous rendre sur la plage de Shell Beach. Elle est connue pour sa longue plage composée uniquement de coquillages (plus de 100 km) qui atteint par endroit 10 mètres d'épaisseur. Malheureusement, entre les 39 degrés (et pas la moindre ombre à l'horizon) et les milliers de mouches (il paraît que c'est là qu'il y en a le plus) nous finissons par devoir manger dans la voiture. Nombreux touristes non-équipés de filet font demi-tour en courant.


Petit arrêt au bord de l'eau à Denham pour prendre l'air. On profite également de ce "village" pour faire quelques courses. Puis nous traversons la péninsule de Péron, porte d'entrée du parc national François Peron qui, malheureusement pour nous, est accessible uniquement en 4x4.

Nous arrivons au RAC de Monkey Mia. Nous avions réservé une chambre dans la partie backpacker mais au vue de la situation actuelle liée au Coronavirus, nous avons décidé d'upgradé afin d'être en autonomie (salle de bain et cuisine). Vu la température (proche des 40), nous filons à la piscine, puis à la plage pour y admirer les dauphins et le coucher de soleil.


24 mars : Tous les matins à 7 h 45 débute l'expérience avec les dauphins. Depuis les années 60, les grands dauphins se rapprochent du rivage pour attraper quelques poissons.

Afin que ces derniers restent à l’état sauvage et continuent à chasser eux-même, ils n’ont droit qu’à une quantité limitée de poissons (3 poissons ce jour là). Des mesures assez stricts dues à la situation ont été mises en place surtout qu'en a la distance à observer envers les autres personnes. Les employées de la réserve veillent aux grains ! Si une personne se rapproche trop d'une autre, elle est remise à l'ordre aussitôt !

Le soleil est à peine levé qu'il fait déjà très chaud mais quand les dauphins arrivent plus rien à d'importance. C'est un moment magique que de pouvoir les voir de si près.


Nous profitons le matin de la piscine jusqu'à qu'ils reçoivent l'ordre des autorités de la fermer. argh !! C'est embêtant car les filles ne sont pas fan de la mer.


25 mars : Nous retournons voir les dauphins. Marion aimerait tellement pouvoir leur donner à manger. Quelle chance, elle a également été choisie comme Léa la veille!


Puis il est l'heure d'avancer. Prochaine étape Carnavon en 3 h 30. Avant de quitter la péninsule, nous nous arrêtons faire 2-3 photos au Little Lagon et à Eagle Bluff. N'ayant pas mis mon filet avant de sortir de la voiture, je ne peux pas profiter longtemps de la vue sur les raies et les requins de récifs. Je discute avec un couple de français qui m'indiquent que la route d'accès à Exmouth est fermée. Ils ferment tous les campings et rabattent les touristes sur Perth. On commence vraiment à avoir peur pour la suite de notre programme.

Nous empruntons la seule route qu'il y a pour atteindre notre destination. Il n'y a rien sur plusieurs centaines de km. C'est vraiment incroyable. Ce sable rouge, c'est magnifique.

Désolée, je manque d'originalité avec les superlatifs...


Nous arrivons au milieu de l'après-midi à l'Outback Oasis Caravane Park qui nous sert juste d'étape avant de rejoindre Coral Bay. A la réception on nous informe que nous pouvons utiliser la piscine ! trop chouette ! Sauf qu'à l'instant elle est fermée pour nettoyage. Quand on y retourne un peu plus tard le panneau a changé : accès interdit sur ordre des autorités arghhhhh. (toujours 39 degrés...)

Le camping est bien vide. Je rencontre un groupe de français qui sont au camping. On parle de l'ambiance qui règne sur le pays, que les touristes ne sont plus du tout les bienvenus et j'apprends que le couple d'australien de la caravane d'à côté ont dû faire demi-tour car la route d'accès à Coral Bay est fermée. Oh non !! ça c'est le pompon ! On est venu jusqu'ici pour rien !!

Très très grosse déception après tous ces km parcourus pour ne finalement pas pouvoir accéder au Ningaloo Reef. Les informations vont dans tous les sens et changent très vite. Nous n'avons pas du réseau tout le temps ce qui complique la situation.

Nous finissons par appeler le RAC de Coral Bay où nous devions y dormir deux nuits (puis 3 à Exmouth). Ils nous informent que tout est fermé (activité chez eux- restaurants - bar mais également toutes les activités aquatiques que l'on pensait faire).


Nous prenons la décision d'annuler le séjour. A quoi bon faire encore 2 h 30 de route (aller simple) pour rester en bord de plage dans un endroit où nous ne sommes pas les bienvenus.


Nous passons une partie de la soirée à organiser la suite et fin de notre voyage en Australie. Vu l'étendue désertique, il n'y a que 3 possibilités d'hébergements jusqu'à Geraldton et honnêtement ça ne donne pas envie. Tant pis on fera un peu plus 5 heures de route mais au moins on aura un bon hébergement.

Pour notre pause de midi, nous sommes contraints pour la 3ème fois de manger dans la voiture à cause des mouches. Dommage, le coin était sympa, au bord de la rivière Murchison.


On dormira qu'une nuit au Relaxing Oasis near CBD. Dommage, si on avait su ! On a été tellement bien accueilli par la propriétaire, une allemande qui souhaite rentrer vivre en Allemagne avec ses deux enfants.


26 au 30 mars : Sans trop nous presser, nous reprenons pour la dernière fois la route pour Perth où nous passerons les 4 dernières nuits sur ce pays. Pour le repas de midi, nous voulons nous remonter le moral en allant manger la fameuse langouste de Cervantes. Quant on arrive au bled, on constate que tout est fermé ! Les bateaux sont à quais et les rues sont désertes. Je me souviens qu'au RAC où nous avions dormi il y a tout juste 1 semaine, il y avait un petit shop/café/restaurant.

Il n'y a plus grand chose à la carte car ils ferment le soir même pour une durée indéterminée !!

Nous prenons à l'emporter et allons manger juste à côté de la plage. Il y a un grand parc de jeux et les filles peuvent l'utiliser. Les bancs, barbecue, poubelles, jeux pour enfants (...) sont désinfectés plusieurs fois par jour. Vu que tout ferme comme partout en Europe (Monde ?) les filles sont bien contentes d'en profiter une dernière fois.

Nous arrivons à la maison louée pour 4 nuits à Gooseberry Hill. Elle est située sur les collines (comme son nom l'indique), la vue y est splendide ! Nous profitons de la petite piscine et surtout du jacuzzi. Les nouvelles sont de plus en plus mauvaises. Faire les courses devient vraiment anxiogène. Ici les gens sont non seulement masqués mais porte également des gants.

Maintenant que tout est bouclé et que les gens sont priés de rester chez eux. Nous nous cloîtrons.

Nous profitons une dernière fois de la plage et découvrons Perth.


31 mars : Nous avons demandé à la propriétaire de rester jusqu'à 15 h 00 ne sachant pas où aller puisque tout est fermé ou interdit d'entrer. Nous devons rendre la voiture avant 16 h 00 et notre vol No QR 901 opéré par Quatar à destination de Zürich avec escale à Doha n'est

qu'à 22 h 45. L'attente va être longue ! Les vols (qui étaient pleins) se passent sans encombre. A Doha, notre correspondance aura 2 h 30 de retard. Ici, certains duty free sont ouverts ainsi que tous les cafés et restaurants. Nous atterrissons à Zürich à 16 h 30. A notre grand étonnement aucun employé de l'aéroport ne porte de gants ou de masque...

Nous récupérons notre voiture de location et rentrons à la maison avec 5 mois d'avance.


Bilan de l'aventure Australienne :


C'est clair, nous adorons ce pays ! La côte Ouest et le Sud nous ont conquis. Beaucoup de personnes trouvent les routes australiennes ennuyeuses mais nous les avons trouvées pleines de charmes. La couleur de la terre est magnifique. Les photos ne rendent vraiment pas ce que nous avons vu.


Nous avons parcouru 2'110 km de Melbourne à Adélaïde puis 4'941 km lors de notre boucle dans l'Ouest - Sud, 7'051 km tout de même !

J'ai trouvé ces images sur internet pour vous représenter la taille du dernier Etat visité, le Western Australia :


Les filles ont adorés donner à manger à toutes sortes d'animaux : kangourous, koalas, pélicans, dauphins, perruches, cacatoès et, involontairement, à une mouette à la place des pélicans.


Coup de coeur au Tower Hill Wildlife Reserve à Warrnambol pour admirer de très très près sa faune locale.


Les plages d'Esperance arrive droit derrière


Le bush


La possibilité de faire des BBQ quasiment partout avec tables en bancs ombragés


Le plus détestable : les mouches


... et cette saloperie de Coronavirus qui réduit notre projet de 2/3...



Merci de nous avoir suivi et merci pour vos nombreux messages de soutien.


Nous devons prendre avec philosophie ce qui arrive et espérons vraiment reprendre la route dès que possible ou finir notre aventure en plusieurs voyages notamment les Philippines, l'Indonésie (avec Patrick s'il est à nouveau disponible), la Chine, la Mongolie et la Malaisie.














0 vue
Contactez-nous